Jacques Boucher de Perthes, 1788-1868

Jacques Boucher de Perthes, 1788-1868

----

En découvrant à Moulin-Quignon, près d’Abbeville, une dent humaine et un fragment de mâchoire accompagnant un dépôt de silex, Boucher de Perthes en conclut que l’homme était beaucoup plus ancien qu’on ne le croyait à son époque. Il affirma cette théorie dans les Antiquités celtiques et antédiluviennes qui, en 1848, se heurtèrent à l’incrédulité générale et aux sarcasmes des spécialistes de l’époque.

Les découvertes faites par la suite confirmèrent ses théories. Malheureusement pour lui, Boucher de Perthes mourut avant d’être réhabilité, avec le sentiment d’avoir manqué sa vie et persuadé que ses recherches et les très nombreux ouvrages qu’il avait écrits allaient sombrer dans l’oubli le plus total.

Image : Gallica.bnf.fr

----

.

Autres documents :

Les publications relatives à l'ancien Mexique depuis une trentaine d'années, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait du Compte-rendu des travaux du Congrès bibliographique tenu à Paris en 1898. Paris, 1900, 2 vol. in-8°, Société bibliographique, t. I, p. 475-497.

« Les Enseignements philosophiques de la science » Discours prononcé par M. Albert de Lapparent, lors du Congrès Bibliographique International tenu à Paris, en 1878.

Détails
in Documents scientifiques
Discours de M. Albert de Lapparent, lors du Congrès Bibliographique International tenu à Paris, en 1878. Extrait du Compte rendu des travaux, Société bibliographique de Paris, 1879, pp.41-51.
Media type
54:58
Canseliet nous raconte Fulcanelli

Canseliet nous raconte Fulcanelli

Détails
in Enregistrements audios
Jacques Chancel reçoit Eugène Canseliet dans son émission Radioscopie du 23 juin 1978 pour évoquer l'alchimie et Fulcanelli.

.