La providence créatrice, par Albert de Lapparent. Bloud, Paris, 1907.

----

L'auteur s'est efforcé de condenser dans cet opuscule toutes les notions d'ordre scientifique qui sont de nature à mettre en lumière le dessein poursuivi par Celui que les francs-maçons eux-mêmes aimaient à proclamer « le grand architecte de l'univers ». A moins de nier l'existence d'un Créateur tout-puissant et infiniment intelligent, il est impossible de méconnaître la sollicitude qui a présidé à la lente et méthodique édification de notre demeure terrestre. Telle est la conclusion à laquelle aboutit Albert de Lapparent, et on reconnaîtra que personne n'était mieux désigné pour faire avec une pleine autorité cette nécessaire démonstration.

----

.

Autres documents :

Media type
7:14
Nicolas Roerich, le « prophète de la peinture »

Nicolas Roerich, le « prophète de la peinture »

Détails
in Personnages illustres
Depuis Léonard de Vinci, Roerich fut assurément l’un des maîtres les plus inspirés. La richesse de sa palette, la simplicité des formes, la netteté des concepts picturaux produisent une impression sai...

.