La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

----

La toile dramatique de Francisco de Goya intitulée « La Fusillade du 3 mai » rappelle la dure réalité de l'invasion de l'Espagne par les armées napoléoniennes en 1808. On y lit toutes les horreurs de la guerre. Cette vision a fini par l’emporter sur celles qu’ont proposées tant d'œuvres d'art et de chroniques officielles.

Grâce à des chefs-d'œuvre comme celui-ci, le public a pris conscience des terribles souffrances que la guerre inflige non seulement à des innocents, mais aussi aux soldats qui n 'ont souvent rien à voir avec les différends qu'ont entre eux les chefs d'État.

----

.

Autres documents :

Note sur la symétrie tétraédrique du globe terrestre, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait des Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des Sciences, t. CXXX, séance du 5 mars 1900, pp. 614-619.

Les peintures de Bradshaw, en Australie

Détails
in Énigmes archéologiques
En Australie, il y a quelque cent vingt-cinq ans, au cours d’une expédition aux sources de Prince Regent River, à l’ouest des monts Kimberley, Joseph Bradshaw découvrit dans des cavernes de stupéfiant...

Atomes et molécules, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait de la Revue des questions scientifiques, avril 1902.

.