Survol de l'Ayers Rock (Uluru) en hélicoptère

----

Uluru : tel est le nom que les Aborigènes, et notamment les Anangus, donnent à ce rocher rouge qui est leur plus grand sanctuaire. Selon la légende, Uluru fut créé au «Temps du rêve » par deux jeunes gens qui jouaient dans la boue après un orage.

En 1873, l’ingénieur William Gosse qui explorait la partie nord de l’Australie fut le premier Blanc à découvrir ce monolithe gigantesque. Il le baptisa du nom du Premier ministre australien d’alors, Henry Ayers, qui avait financé l’expédition.

Uluru, dans la langue des Anangus, signifie la « demeure des ancêtres». Bien qu'Uluru soit un lieu sacré pour les Aborigènes, des centaines de touristes l’escaladent quotidiennement; certaines grottes ornées de graffitis — attestant une présence humaine il y a plus de 20000 ans — sont cependant interdites aux public.

----

.

Autres documents :

L'Amérique précolombienne ; essai sur l'origine de sa civilisation, par Charles Gagnon

Détails
in Documents archéologiques et historiques (bulletins, revues, livres)
L'Amérique précolombienne; essai sur l'origine de sa civilisation, par Charles Gagnon, Québec, 1908.

La Maison aux escaliers, de Maurits Escher, 1951

Détails
in Peintures et photographies
La perspective a fasciné l'artiste hollandais contemporain Maurits Escher. Dans sa lithographie, La Maison aux escaliers, il crée distance et profondeur avec une image en spirale d'animaux imaginaires...

.