Jacques Boucher de Perthes, 1788-1868

Jacques Boucher de Perthes, 1788-1868

----

En découvrant à Moulin-Quignon, près d’Abbeville, une dent humaine et un fragment de mâchoire accompagnant un dépôt de silex, Boucher de Perthes en conclut que l’homme était beaucoup plus ancien qu’on ne le croyait à son époque. Il affirma cette théorie dans les Antiquités celtiques et antédiluviennes qui, en 1848, se heurtèrent à l’incrédulité générale et aux sarcasmes des spécialistes de l’époque.

Les découvertes faites par la suite confirmèrent ses théories. Malheureusement pour lui, Boucher de Perthes mourut avant d’être réhabilité, avec le sentiment d’avoir manqué sa vie et persuadé que ses recherches et les très nombreux ouvrages qu’il avait écrits allaient sombrer dans l’oubli le plus total.

Image : Gallica.bnf.fr

----

.

Autres documents :

Le Bon Samaritain, de Guillaume Courtois, 1665

Détails
in Peintures et photographies
Le bon Samaritain secourt un homme laissé pour mort par des brigands, après qu'un prêtre et un lévite eurent passé leur chemin, insensibles. N. Musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon
Media type
3:25
Les rochers qui marchent

Les rochers qui marchent

Détails
in Géologie / astronomie / astrophysique
Les rochers du désert de Racetrack, dans la vallée de la Mort (Californie), se déplacent seuls. Les géologues le savent depuis plus d'un siècle. Mais ils ne s'expliquent pas ce déplacement dans un dés...

Les publications relatives à l'ancien Mexique depuis une trentaine d'années, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait du Compte-rendu des travaux du Congrès bibliographique tenu à Paris en 1898. Paris, 1900, 2 vol. in-8°, Société bibliographique, t. I, p. 475-497.

.

Ajouter un Commentaire

Echangez vos idées !

Contribuez par vos questions et vos commentaires à l'échange d'informations amorcé par cet article (ou vidéo).
Partagez aussi votre savoir, nous restons à l'écoute !