Les sphères de pierre du Costa Rica

----

On trouve au Costa Rica des centaines de boules de pierre, parfaitement rondes, de taille et de poids différents. Un grand nombre de ces boules fut détruit par les chercheurs d'or et, à l'époque coloniale, par les essartages ou les exercices militaires. Beaucoup, cependant, ornent les jardins privés. Leur énigme défie toujours la science.

Des boules énigmatiques

Aujourd'hui encore, on ignore d'où ces boules peuvent provenir. Bien que l'on en trouve quelques exemplaires au musée d'État de San Jose et que de nouvelles fouilles permettent, à intervalles irréguliers, d'en découvrir de nouvelles,  enfouis dans le limon d'un delta ou dans la boue de la jungle, on sait très peu de choses à leur sujet.

La boule la plus lourde qu'on ait découverte jusqu'à présent pèse 16 tonnes. Elles sont toutes d'une rondeur parfaite et d'un diamètre uniformément égal. Beaucoup ont une surface extrêmement lisse, ce qui signifie qu'elles ont été vraisemblablement polies à l'aide d'un mélange d'eau et de sable. On se demande néanmoins comment les hommes qui les ont fabriquées ont pu obtenir un arrondi aussi parfait, notamment pour les boules les plus grosses et les plus lourdes.

En effet, la réalisation de ces boules présuppose non seulement certaines connaissances en géométrie, mais également une technique appropriée. Sans moyen mécanique, il est, de plus, quasiment impossible de fabriquer de tels objets.

----

.

Autres documents :

La « Pyramide du Soleil » de Teotihuacan

Détails
in Monuments mystérieux
La « Pyramide du Soleil », à Teotihuacan, qui écrase, par ses étonantes proportions, tous les autres édifices mésoaméricains.

Newgrange, la caverne du soleil

Détails
in Monuments mystérieux
Newgrange est un site mégalithique, situé dans le comté de Meath, en Irlande. C'est l’un des premiers sites qui atteste du savoir des hommes dans le domaine de l’astronomie. Newgrange est constitué de...

Ératosthène

Détails
in Auteurs de l'Antiquité
Né en 276 av. J.-C., mort vers 196, il fut surnommé Bêta (du nom de la seconde lettre de l’alphabet grec) par ses contemporains parce que, disaient-ils, il est le second en tout. La postérité n’a pas...

.

Ajouter un Commentaire

Echangez vos idées !

Contribuez par vos questions et vos commentaires à l'échange d'informations amorcé par cet article (ou vidéo).
Partagez aussi votre savoir, nous restons à l'écoute !