L'affaire de Glozel

----

En 1924, un cultivateur de dix-sept ans et demi, Emile Fradin, découvre une tombe ancienne à Glozel, simple hameau au sud-est de Vichy. Ainsi commence, selon les termes des journalistes, une « affaire Dreyfus de l'archéologie ». En effet, les fouilles vont se succéder, dans des conditions souvent chaotiques et même douteuses ; les savants s'en mêleront, des malversations et des partis pris compliqueront les conflits d'amour-propre et de passion, des archéologues s'approprieront certains des objets, et l'ensemble du dossier deviendra quasi-inextricable.

On retrouva à Glozel deux types d'objets ou « mobilier »: d'abord, des os sculptés, statuettes, petits outils, harpons, haches polies, pointes de flèches... apparemment magdaléniens et néolithiques ; ensuite, des céramiques comprenant des tablettes d'argile gravées de signes mystérieux.

Le résultat des expertises successives, dont celles de 1975, à Oxford, de Mejdahl, et à Fontenay-aux-Roses, en 1973, par thermoluminescence, se résume ainsi : les tablettes, objets les plus intrigants, dataient de 900 à 300 ans avant notre ère pour Mejdahl, et de 450 ans av. J.-C. au 1er siècle pour Fontenay-aux-Roses. En somme, elles remontent à l'âge du fer. Les inscriptions ont semblé apparentées aux écritures ibérienne et phénicienne, mais elles demeuraient et demeurent à ce jour indéchiffrables.

Les os gravés étaient encore plus déconcertants, certains remontant à 19 000 ans avant notre ère, d'autres au début de notre ère. Il n'y a pas d'homogénéité entre les objets du gisement, ce qui ne plaide guère en faveur de son authenticité.

En plus de cette incohérence déroutante, beaucoup ressemblent grossièrement aux pièces magdaléniennes retrouvées au début du XXe siècle, découvertes qui furent diffusées par la presse savante. La suspicion de faux magdaléniens et néolithiques a donc pesé lourd dans le destin du site de Glozel : aucun grand ouvrage d'archéologie n'en parle, et les meilleurs dictionnaires condamnent le site.

----

.

Autres documents :

Les colonies européennes du Markland et de l'Escociland au XIVe siècle, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait du Compte-rendu des travaux du Congrès international des américanistes, 2e session, Luxembourg, 1877. Tome 1.

Le Bon Samaritain, de Guillaume Courtois, 1665

Détails
in Peintures et photographies
Le bon Samaritain secourt un homme laissé pour mort par des brigands, après qu'un prêtre et un lévite eurent passé leur chemin, insensibles. N. Musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon

.

Commentaires  

#6 RE: L'affaire de GlozelZOOGY

Ce qui serait étrange c'est qu'une telle civilisation ai pu se développer en un micro territoire, graver, sculpter, et donc apprendre à écrire puis à lire ce qu'ils écrivaient, surgissant de nulle-part et retournant au néant sans un édifice, même archaïque, sans laisser la moindre trace ailleurs que sur un petit lopin de terre?

Que ces trouvailles aient été réellement fortuites, et qu'elles soient très anciennes, pourquoi pas? Je n'ai rien contre, mais une chose à laquelle personne n' a pensé:
- ces trésors sont peut-être tout simplement des curiosités rapprochées depuis la Mésopotamie par des grecs, puis ramenées jusqu'à Glozel par les légions romaines qui ont sillonnée ces terres antiques et en installant leurs camps, en construisant des voies, ont très bien put cacher ces pièces rares sans avoir eu l'occasion de venir les récupérer?

Cette version est bien sur imaginaire, mais en cherchant une activité romaine voire une bataille dans ces environs celà pourrait très bien justifier la présence de ces objets, plus logiquement qu'une micro civilisation eclair.
Citer
#5 RE: L'affaire de GlozelJamel

La communication a toujours été la préoccupation des hommes, depuis les peintures rupestres jusqu'à internet, on ne fait que ça, c'est un besoin vital.

Si d'autres sites semblables avaient été découverts, mais rien, et à une si faible profondeur? On en trouverait d'autre, ou alors manque de bol, le mec qui a inventé ça est mort peu de temps après sa découverte?
Il faudrait étayer un peu plus les arguments, que ce pauvre petit vieux soit sincère, je l'admet, mais qui peut prouver que ces objets sont ensevelis depuis si longtemps?
Citer
#4 RE: L'affaire de GlozelPires

@Alexo18 : Je suis entièrement d'accord. Il a fallu vraiment beaucoup de courage à Emile Fradin pour résister aux ennemis de la vérité.

Un grand merci à Monsieur Fradin pour avoir voulu préserver la vérité malgré toutes ces attaques et ces pressions de toutes sortes, énormes à supporter !

Et d'accord aussi sur le caractère évident d'un black out officiel sur le sujet.

La volonté de détruire les vestiges et artefacts est évidente, celle de protéger le dogme officiel également.
Citer
#3 RE: L'affaire de GlozelIsis

Aussi intéressants qu'impressionnants !

PS : C'est chez moi, ou alors c'est une réelle galère de regarder des vidéos venant de Dailymotion ? Chez moi ça coupe très souvent et je dois relancer la vidéo là où elle s'est arrêtée toute seule ?
Citer
#2 RE: L'affaire de Glozelerikik49

Ce sentiment d'injustice qu'a du ressentir ce paysan. J'aurais pété un câble à sa place.

Cela serait bien que les archéologues retrouvent d'autres fragments avec cette même écriture gravée.

Est-ce que le site de Glozel est autorisé aux fouilles finalement ?
Citer
#1 RE: Les mystérieux vestiges de GlozelALEXO18

je n'aime pas l'agressivité et le côté condescendant du type qui dénigre cette découverte, ce côté que l'on retrouve très souvent d'ailleurs chez ceux qui croient ou en tous cas qui souhaitent que l'on pense qu'ils détiennent la vérité..assis sur leurs petits pouvoirs, ou titres..
les fouilles ont toujours été contrôlés et on est loin de pouvoir avoir accès à tout ce qui est mis à jours... lorsque l'on contrôle le passé cela permet aussi de contrôler le présent..

Le fait même que cela est pris une telle ampleur est un aveu sur les enjeux que cela peut représenter si ceux ci sont vrais, finalement peu importe qu'ils soient vrais ou faux, à ce jour, ce que ce reportage nous montre de façon indiscutable c'est que ceux qui découvrent des vérités qui déranges sont voués à de rudes épreuves, chapeau à ce vieille homme qui lui est resté humble, intègre, sans rechercher ni profit ni gloire, n'a pas céder à la violence et la pression et s'est battu juste pour la vérité...
Citer

Ajouter un Commentaire

Echangez vos idées !

Contribuez par vos questions et vos commentaires à l'échange d'informations amorcé par cet article (ou vidéo).
Partagez aussi votre savoir, nous restons à l'écoute !