Le chupacabras

----

Documentaire « Paranormal : Chupacabra » diffusée sur National Geographic Channel - Année de production : 2010

--

Le chupacabras (« suceur de chèvres ») se situe à mi-chemin entre la légende et la réalité. Dès sa première manifestation, en 1995, sa façon bestiale de tuer animaux domestiques et bétail, de les vider de leur sang voire d'en retirer les organes a immédiatement attiré l’attention des cryptozoologues.

Cet animal et ses origines sont empreints de mystère et d’interrogations. Certains rapprochent ces événements de l’ufologie tandis que d’autres y voient l’effroyable résultat d’expérimentations génétiques.

Le chupacabras fit sa première apparition dans les années 1990 à Porto Rico. La presse locale lui attribua ce nom car l’animal vidait ses victimes de leur sang. Par la suite, cette effrayante entité fut repérée en Amérique du Sud et centrale, dans les États du sud des États-Unis ainsi qu’en Afrique.

Les descriptions présentent d’importantes similitudes : il s’agit d’un être au pelage noir et rugueux, mesurant 1,50 mètre, doté d’une mâchoire inférieure très marquée, d’yeux rouges, de très petites narines, d’une bouche faite d’une simple fente et de canines courbées. Selon certains témoins, il pourrait changer la couleur de sa peau et son dos s’ornerait d’excroissances. L’animal serait également capable de courir très vite et de sauter, à la fois haut et loin.

----

.

Autres documents :

Media type
50:17
Le mystère du manuscrit de Voynich

Le mystère du manuscrit de Voynich

Détails
in Films - documentaires
Documentaire Arte, réalisation : Klaus Steindl, Andreas Sulzer, 2010. -------------- Le manuscrit Voynich est une pièce d’un rare intérêt. En 1912, un collectionneur américain d’antiquités, Wilford Vo...

Jakob Roggeveen

Détails
in Histoire maritime
Si ce navigateur hollandais n’avait pas découvert l’île de Pâques, il n’aurait pas mérité de passer à la postérité : en effet, il détermina si mal le lieu de ses relâches qu’il fut impossible de retro...

Le Bon Samaritain, de Guillaume Courtois, 1665

Détails
in Peintures et photographies
Le bon Samaritain secourt un homme laissé pour mort par des brigands, après qu'un prêtre et un lévite eurent passé leur chemin, insensibles. N. Musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon

.