La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

----

La toile dramatique de Francisco de Goya intitulée « La Fusillade du 3 mai » rappelle la dure réalité de l'invasion de l'Espagne par les armées napoléoniennes en 1808. On y lit toutes les horreurs de la guerre. Cette vision a fini par l’emporter sur celles qu’ont proposées tant d'œuvres d'art et de chroniques officielles.

Grâce à des chefs-d'œuvre comme celui-ci, le public a pris conscience des terribles souffrances que la guerre inflige non seulement à des innocents, mais aussi aux soldats qui n 'ont souvent rien à voir avec les différends qu'ont entre eux les chefs d'État.

----

.

Autres documents :

Les anciennes maquettes d'avions de Bogotá

Détails
in Énigmes archéologiques
Les petits objets ailés en or, qui figurent au musée de l’Or de la Banque de Colombie à Bogota, furent d’abord qualifiés d’« ornements religieux » - poissons ou crocodiles volants - datant du Ve au XI...

La providence créatrice, par Albert de Lapparent. Bloud, Paris, 1907.

Détails
in Livres d'exception
L'auteur s'est efforcé de condenser dans cet opuscule toutes les notions d'ordre scientifique qui sont de nature à mettre en lumière le dessein poursuivi par Celui que les francs-maçons eux-mêmes aima...

.

Ajouter un Commentaire

Echangez vos idées !

Contribuez par vos questions et vos commentaires à l'échange d'informations amorcé par cet article (ou vidéo).
Partagez aussi votre savoir, nous restons à l'écoute !