La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

La Fusillade du 3 mai, de Francisco de Goya, 1814

----

La toile dramatique de Francisco de Goya intitulée « La Fusillade du 3 mai » rappelle la dure réalité de l'invasion de l'Espagne par les armées napoléoniennes en 1808. On y lit toutes les horreurs de la guerre. Cette vision a fini par l’emporter sur celles qu’ont proposées tant d'œuvres d'art et de chroniques officielles.

Grâce à des chefs-d'œuvre comme celui-ci, le public a pris conscience des terribles souffrances que la guerre inflige non seulement à des innocents, mais aussi aux soldats qui n 'ont souvent rien à voir avec les différends qu'ont entre eux les chefs d'État.

----

.

Autres documents :

Les notions des Zeno sur les pays transatlantiques: nouvelles preuves de leur véracité, par E. Beauvois

Détails
in Eugène Beauvois, 1835-1912. Bibliographie complète (39/60)
Extrait de la Revue des questions scientifiques, 3e série, v. 4, juillet 1904, pp. 121-144 et octobre 1904, pp. 535-572.

Les fondements de la science de l'étendue, par Albert de Lapparent

Détails
in Albert de Lapparent, 1839-1908. Articles et publications
Extrait de la Revue de l'Institut catholique de Paris, septième année, année 1905.

Abrégé de la vie et des révélations de la Soeur de la Nativité. Paris, 1821.

Détails
in Livres d'exception
Abrégé de la vie et des révélations de la Soeur de la Nativité: contenant textuellement tout ce que la Soeur a fait écrire de plus essentiel et précédé d'une réfutation des critiques de cet ouvrage.

.

Ajouter un Commentaire

Echangez vos idées !

Contribuez par vos questions et vos commentaires à l'échange d'informations amorcé par cet article (ou vidéo).
Partagez aussi votre savoir, nous restons à l'écoute !